Impôt

Focus sur l’Impôt sur la fortune immobilière ou IFI

Vous êtes un heureux propriétaire d’une résidence principale ? Il est donc important que vous vous teniez informé sur les questions d’imposition se rapportant à votre patrimoine, qu’il s’agisse de biens mobiliers ou immobiliers. Sachez qu’actuellement une réforme a été adoptée par les députés concernant la loi de finances 2018. Eh oui, l’impôt de solidarité sur la fortune ou ISF a été transformé en impôt sur la fortune immobilière ou IFI.

Qui sont les concernés par l’Impôt sur la fortune immobilière ?

En règle générale, les contribuables aux plus hauts patrimoines constituent les grands bénéficiaires de cette mesure. Vous disposez de plus 1,3 million d’euros de capital ? Vous serez donc concerné par cette nouvelle réforme. Son avantage considérable est le fait que dorénavant tout le capital du contribuable aisé qui était auparavant pris en compte dans le calcul du montant d’imposition sera allégé. Le capital financier ou les actions ainsi que les possessions mobilières ne seront plus taxés grâce à l’IFI, seuls les biens immobiliers, dont les maisons, les appartements ou les propriétés, entreront dans le lot. Pour être plus précis, les seuils d’entrée pour l’IFI ne changent pas. Les anciennes règles d’imposition qui ont été jusqu’ici appliquées seront tout de même conservées. Le taux d’imposition sera inchangé.

L’IFI, un moyen qui a pour but d’inciter les plus riches à investir dans l’économie

Il faut savoir qu’à l’aide de cette disposition fiscale, de nombreux foyers aisés sont moins assujettis à l’impôt. En effet, l’impôt sur la fortune est donc un véritable cadeau que profite 340 000 ménages actuels qui payent ISF. Toutefois, l’objectif de l’État n’est pas d’accorder un privilège à ces individus concernés par cette réforme. Le gouvernement a mis en place l’IFI en vue de les inciter à investir davantage dans des secteurs pouvant accroitre l’économie du pays. Cela a vraiment pour objectif de mieux armer financièrement les entreprises afin qu’elles embauchent par la suite des salariés. Ce qui permettra de réduire le taux de chômage. Il s’agit vraiment d’un rouage économique pour tenter de développer davantage le pays.